22 avril 2022

Exposition : Géographies

 




"Le titre de l’exposition est à lire dans tous les sens du temes du plus littéral : dessin de la Terre (du grec ancien γεωγραφία – geographia, composé de η γη (hê gê) : la Terre et γραφειν (graphein) : écrire, décrire), aux plus figurés."


"Justin Delareux est artiste et auteur, ses outils sont mixtes, du réel d’images récoltées, aux mots et dessins qu’il compose et assemble. Cette exposition, nous dit-il, est construite comme un livre, mais en dépassant le cadre stricte de la forme écrite, de la poésie. À ses yeux toute écriture serait, de fait, liée à la notion de géographie, ce terme évoquerait à la fois la présence et l’absence du lieu, le déplacement et la fixité, l’ailleurs et l’ici, la géographie pourrait être extérieure ou intérieure, et peut-être même, existerait-il une géographie des âmes..."


"La production plastique est une forme de documentation de la pensée. C’est le medium dont j’use pour me situer sur la très fine frontière qui sépare la poésie de la théorie, la pratique de la contemplation. Je souhaiterais que le regardeur soit en position de lecteur, que son œil se déplace d’un élément à l’autre, comme on se doit de rassembler les mots pour obtenir une phrase."


"Géographie
s’incarnera en dessins avec la série des Métagraphies, en photographies avec des extraits des séries Actes-textes et Dispositions et en peintures avec entre autres, une nouvelle série de peintures à l’encre sur bois."


"
Les Métagraphies ne sont ni des poèmes au sens strict, ni juste des dessins. Elles adviennent du même mode opératoire et sont le terrain de cohabitation d’éléments hétérogènes (photographies, signes, lettres, mots, lignes, traces, vestiges et références). Ces collages où les strates, attaches et repentirs sont apparents, sont des palimpsestes et en cela peut-être sont-ils une forme de manifeste du travail de Justin Delareux. Sans cesse reconstruire, ré-arranger, transformer: une création en mouvement, vivante, en cours... Les metagraphies sont à la fois dessins et poèmes, postpoèmes, archives et récits, combine-painting et tableaux de restes. On pourrait les lier ou les lire comme des cartes, une suite fragmentaire, une cloud-composition, au plus proche de l’enquête et de l’archive.. Ce sont des récits recomposés, des histoires incomplètes, des matériaux à poèmes, un récit fragmenté, non linéaire, où se stratifient des éléments de réponses aux questions manquantes."


Exposition du 11 au 28 mai 2022
Galerie Olivier Meyer
104, rue Paul Bellamy - 44000 Nantes



16 mars 2022

Nouvelle parution Pli : CASINO PROLO !

 

 


 

INFOS :

Julien Blaine : Casino Prolo
Livre, format Leporello, 3x7x13cm
34 volets couleurs + coffret

Livres et coffrets façonnés à la main

Édition limitée à 60 exemplaires numérotés
dont 20 exemplaires destinés à l'auteur.

Imprimé et façonné
par Daniel Bry, l'œil pour l'œil, Mayenne
et les éditions Pli

- 38 exemplaires sont mis en vente -

Parution : mars - avril 2022
Prix : 22e frais de port compris
" En 2019, à l’occasion de la composition d’un cahier spécial
pour le numéro 11 de la revue Pli,
Julien Blaine me faisait parvenir par voie postale
l’ensemble d’un jeu de carte réalisé en 1996
à l’occasion de son exposition au Kénya, à Malindi.

L’idée et la réalisation d’un jeu de carte impossible
m’a semblé d’une évidente justesse.

Nous avons travaillé pendant plusieurs mois
à l’adaptation de ce jeu de cartes
dans le but de réaliser une édition à tirage limité.

La présente édition est limitée
à 60 exemplaires numérotés.

Les 20 premiers exemplaires
sont destinés à l’auteur.

La parution des livres s’échelonne
entre mars et avril 2022.

Je souhaite remercier vivement Julien Blaine
pour son travail, sa générosité,
pour ce qu’il a apporté et transmis
aux poètes de plusieurs générations.

Je remercie également Daniel Bry
pour cette collaboration. 

 
Justin Delareux
pour les éditions Pli



 







 
 
 ______
 
 





4 mars 2022

Nouvelles métagraphies

 


 




 

 

Nouvelles métagraphies
(...)038,039,040,041,042,043(...)
formats 42x29,7cm
début 2022 - extraits

 

 

 





25 février 2022

Le monde sans lieu de ton étude

 


 SR-11-21, 2021
dessin et peinture sur bois
60x80x4cm 



Notes brutes relatives à SR-11-21 :

Espaces-Temps-Vitesses

Pour commencer il y a le bois, un bois poncé puis peint puis poncé puis peint puis poncé puis peint, il y a ce bois brut, cette matière vivante, organique, faisant lieu de support. Pour commencer il y a un support qui est le premier espace. Un espace vide dans lequel le corps et l'outil viendront tracer les lignes courbes d'un mouvement sans fin. Il s'agit d'une expérience réelle, concrète, physique, minutieuse. Puis, il y a l'espace invisible, celui de la pensée qui se construit au fil du dessin, dessin pouvant être compris comme une écriture sans mots, un geste de derviche où le corps porteur s'absente au service de l'esprit. Il y a l'espace plat et animé du support, donc. Puis un geste, circulaire, de circonvolutions, une encre toujours en déplacement. Cette vibration circulaire vient sceller la matière, faire espace. La chose représentée est précisément celle que l'on ne peut représenter, dessiner l'invisible, le temps, la collision des atomes qui par leur densité compose les masses, dessiner le souffle. Toute cette accumulation, approximativement bien plus de cent mille boucles, vient révéler l'espace, apogée et périgée, cet intime liant qui fait de tout corps lieu et milieu de passage et de traverses. Accumuler une somme importante de travail, pour l'annuler, et ne plus percevoir qu'une nappe vibrante aux contours fuyants. Prendre la photographie au mot : révéler le support. Démultiplier les rotations, les points de frictions, creuser l'espace, longer le bois, tourner, tourner tout autour, de l'abîme au dedans, vers de nouvelles géographies. En premier lieu, le dessin.

J'ai choisi pour cette édition de Soyouz de retourner à des recherches picturales entamées en 2008. Il s'agit de frôler la représentation, de suggérer le paysage, de frôler l'abstraction, de confronter dessin et peinture, ligne et lumière, profondeur et espaces, bruit et silence. La peinture, ici présente sous forme d'aplats blanc et rouge, vient en quelque sorte écraser le dessin pour en accentuer la profondeur et suggérer une autre dimension spatiale. Le premier plan, un aplat blanc non rectiligne, débute cet aplatissement de l'espace et vient faire paysage. La ligne droite, rouge et opaque, vient faire contre-poids ; elle s'oppose aux lignes courbes qui composent le tableau, elle vient rompre et percer. Elle vient amplifier la profondeur en prenant sa source depuis l'horizon suggéré par la masse blanche du premier plan. Cette ligne rouge pourrait apparaître comme un faisceau de lumière, l'esquisse d'un plan ou le pointage d'une cible. Espace d'étude, espèce d'espace, espace de conflits et de manœuvres privées ou intergouvernementales. Faire intervenir l'homme dans le tableau, sa présence suggérée par le paysage même et le faisceau rouge qui vient façonner ce ciel. Conflit opposant la mesure et l'intuition à travers la confrontation entre le geste expressif et la froideur du calcul.

Cette peinture est aussi une sorte de prolongation des Masses-temps, partitions bruitistes ou pratique intensive du dessin débutée en 2009 et entrevu comme une manière d'éprouver le temps et la formalisation des milieux, du milieu macroscopique au milieu interstellaire.


Annexe :

La matière noire ou matière sombre, est une catégorie de matière hypothétique, invoquée pour rendre compte de certaines observations astrophysiques, notamment les estimations de la masse des galaxies ou des amas de galaxies et les propriétés des fluctuations du fond diffus cosmologique.

Le spin (/spin/) est, en physique quantique, une des propriétés internes des particules, au même titre que la masse ou la charge électrique. Comme d'autres observables quantiques, sa mesure donne des valeurs discrètes et est soumise au principe d'incertitude. C'est la seule observable quantique qui ne présente pas d'équivalent classique, contrairement, par exemple, à la position, l'impulsion ou l'énergie d'une particule.



_







parution dans le nouveau numéro de la revue Nioques
éditions La Fabrique / Nioques Outside


_



parution du numéro 13 de la revue Pli
documentation complète à cette adresse : 13

Commandes à cette adresse : https://encres.bigcartel.com/

 

 _

 

Mise à jour du site internet des éditions Pli :
Les 10 premiers numéros sont désormais en ligne et en accès libre,
formats pdf et articles complets : http://www.revuepli.fr 

 

 

 

Courte mise à jour et informations :

- Des travaux en cours : dessins, peinture et couleurs
- Ateliers et lectures sur une invitation de La maison de la poésie de Rennes, du 8 au 11 mars 2022
- Interventions dans un collège au Lude, céramique et dessin contemporain, auprès de 3 classes et en partenariat avec le musée de la céramique de Malicorne, en avril 2022.
- Deux expositions personnelles à venir cette année.
- Parution du numéro 13 de la revue Pli et mise à jour du site des éditions
- Parution d'encres dans le nouveau numéro de la revue Nioques
-
Prolongation de l'exposition Soyouz à Nantes, galerie Olivier Meyer. 

 

 

le 25/02/2022

...


là où serpentent les horizons

depuis tes glandes lacrymales

tombe des siècles irrésolus

ta mémoire surpeuplée

le monde sans lieu de ton étude

des géographies instables à fixer



 

 

 

 


14 novembre 2021

Soyouz 4-21 et Interruptions

 

 Deux expositions
en décembre et janvier prochain
à Nantes et Limoges :


 


 



 

 

Exposition collective
du 4 au 18 décembre
+ prolongement

 

SOYOUZ 4-21
Galerie Olivier Meyer, Nantes

Galerie Olivier Meyer - Les mots et les choses
104, rue Paul Bellamy 44000 Nantes

 

 

_____

 

 

 



 

Exposition
du 11 décembre au 15 janvier 

Le Dernier Télégramme
27, avenue George Dumas, Limoges


 

 

 

___





 

 


BLBL


 

 
a
 
 
 
 
 


 




 

b
 

 

 

 

 

 


 

 c

 

 

 




 

 d

 

 

 


 


 

e









 f

 

 

 

 




 

 g

 

 

 

 


 

 h

 

 


 




  
 
 
 




i
 
 
 
 
 
 
 
a - métagraphie
b - révélés, photographies argentiques, film panchromatique 500iso 
c - BLBL, photographie, 20x30
d - étude, photographies, tronçais
e - ddd, photographie
f - dessin, à un ami, 2018
g - estampe, 10 exemaplaires
h - le repas, photographie, 15x21 
i - sol lewit, photographie 20x30 
  - image archive, 2021


 
 
 
 
 
 
 
 
BLBL
bredouiller
confondre,
Bāb-Ilum
la porte des dieux.
 
 
 
 
 
 
 

 

25 juillet 2021

Corder, décorder, coder

 

  (click pour agrandir)

 

Corder décorder coder
juillet 2021 - maquette 1
31x 3cm, bois,corde,encre

_


Corder, écrire
écrire, tourner,
écrire autour,

Décorder, défaire,
désécrire, détourner,
mettre à nu,

Recorder, refiler,
défaire encore, coder,


suite des destituants

 __

 

 

 corder

 

 


 

 

écrire

 







décorder
défaire
délier













Recorder
coder