25 mars 2017

Mars en fin / Revue PLI / à venir



P L I
2017 



Le numéro 7 de la revue PLI est en court de préparation
ce sera un numéro spécial, nous n'en dirons pas plus,
il sera publié le second trimestre de cette année.

Vous trouverez ci joint le bulletin de souscription 2017
ainsi qu'une feuille présentant les documents encore disponibles :
livres, cassette, estampes.

Afin de soutenir la revue nous relançons la vente des estampes
du peintre et éditeur Mathias Pérez

 Dans les prochains jours seront publiées deux pages
de synthèse concernant le numéro 6 de la revue paru en décembre 2016.
Il en sera ainsi pour chaque numéro depuis le premier. 

Ces documents seront publiés
sur le site de la revue
ainsi que sur la page facebook dédiée.

à bientôt !
Merci aux lecteurs et passeurs.




_




 __



 

22 février 2017

02/2017



nouvelle suite
Grisé
9 planches / 81 encres
sur papier

_





_

2 expositions à Nantes :
en mars exposition collective OUICHTRE!
Galerie Olivier Meyer, Les mots et les choses 
( communiqué ci dessous )



_

Puis exposition personnelle en mai
Galerie Olivier Meyer également

à bientôt !


_





tirage 1/1
76,5cmx105cm

1 février 2017

Entretien croisé



Entretien croisé avec Bernard Noël, Florence Pazzottu, Julien Blaine, Jean-Marie Gleize et Justin Delareux, par Emmanuèle Jawad, publié sur le site Remue.net


Cet entretien a été réalisé autour de trois livres parus aux éditions Al Dante fin 2016 — Frères numains (discours aux classes intermédiaires) de Florence Pazzottu, Lecture de 5 faits d’actualité par un septuagénaire bien sonné de Julien Blaine et Extrait des nasses de Justin Delareux —, et il convoque cinq auteurs : Bernard Noël, Florence Pazzottu, Julien Blaine, Jean-Marie Gleize et Justin Delareux. Les questions ont été posées simultanément à ces cinq auteurs, certaines communes à plusieurs d’entre eux, d’autres individualisées. A partir des réponses qui m’ont été données par chacun des auteurs, j’ai effectué un montage, associant ainsi les différentes réponses à une même question. Les auteurs n’ont pris connaissance de l’ensemble des différentes questions et réponses que lors de la présentation de la version finale de l’entretien. Cet entretien croisé a été réalisé en décembre 2016, par échange de mails.



___ 



27 janvier 2017

Extrait des nasses



EXTRAIT DES NASSES
dans ART PRESS février 2017 !
critique et lecture par Véronique Bergen.

un grand merci à elle,
à Laurent Cauwet
aux lecteurs,

aux lanceurs de pavés. 
_

JUSTIN DELAREUX OU LA POÉSIE-INTIFADA
par Véronique Bergen.

Explorant l’écriture, les arts plastiques, la musique, Justin Delareux livre avec Extrait des nasses un texte-intifada vertébré par la faim d’un autre monde. Brûlant d’un feu post-situationniste, ce texte-projectile performe ce que son titre annonce : l’extraction hors d’un monde rongé par la domination. Au fil d’une poésie insurgée, ce texte désentrave, déconstruit par un langage-acte ce qui nous emprisonne, lâche des flux de vie arrachés au régime de mort programmée. Si la nasse est un piège dont il faut s’extirper, tout est nasse, le système, le texte, le sujet. Si la nasse est un outil d’aliénation, une technique étatico-policière, elle est aussi une « machine de guerre » (Deleuze) qui se retourne contre ce qui amenuise nos libertés. « Écrivain en état de siège », l’auteur dispose une machine de guerre scripturale qui élit la forme du fragment ou, plus exactement, comme l’écrit Gleize, une « écriture « à fragmentation » ». Dans le maelstrom du texte, Tarnac se lève. Jouer Tarnac contre le tarmac des existences asphyxiées, c’est faire du texte un projectile. Delareux lance des phrases-rivières, retournées à l’état sauvage, des phrases-harets qui, ouvrant des brèches, activent un chant de vie. Parataxes, morcellement syntaxique, clins d’œil à Debord, Extrait des nasses invente un dispositif verbal incendiaire, un manifeste poético-politique de survie qui bêche les mottes de mots comme on retourne une terre. « La vie qui nous est proposée ne nous va pas ». Se chercher un autre temps libéré, c’est écrire pour ce renard « croisé sur la route de Tarnac », attaquer ce qui déboise les pensées et les corps, faire pousser des ronces sur les déserts de béton. Saluons la puissance d’un texte-sécession qui riposte à la mécanique grippée du temps, au spectaculaire intégré par un chant intempestif.
_
( Extrait des nasses, préface de Jean-Marie Gleize, éditions Al Dante, 63 p., 10 euros. ) 

23 janvier 2017

TÖLE / 12



TÖLE
matériel brut 1
cuts011 





 _

en écoute et disponible ici :

7 janvier 2017

Encres fin 016 début 017


_







sans titres
suite de 15 encres
formats 24x32cm
décembre2016
______


Gèle et pointe
dessin, encre et acrylique
25x33cm, janvier 2017


autour du texte
dessin, encre et acrylique
25x33cm, janvier 2017
___

du texte autour
dessin, encre et acrylique
25x33cm, janvier 2017

_
 




Poésie brutale 1
encre et aérosol sur toile brute
approx. 120x120cm
octobre 2016

____







document, 2015

__


Une première critique du livre Extrait des nasses 
a été publiée sur le site internet de la revue Dissidences :
https://dissidences.hypotheses.org/7897


3 janvier 2017

REVUE PLI numéro 6 - 01-2017




Bonjour à tous, 
voici enfin une courte documentation du numéro 6 de la revue PLI
qui a été publiée en décembre 2016 à 200 exemplaires.

Vous retrouverez toutes ces informations sur le site de la revue.

ou
en écrivant à :
boom(at)riseup.net
justin.delareux(at)gmail.com

 15e port inclus
128 pages
 
avec 

Maxime Actis, Frédéric Acquaviva, Luc Bénazet,
Mohamed Ben Mustapha, Jérôme Bertin, Julien Blaine, 
Stéphane Chavaz, Olivier Deprez, Boris Détraz, 
 Claude Favre, André Fortino, Liliane Giraudon, 
Jean-Marie Gleize, Johan Grzelczyk, Jacky, 
Erwan Keruzoré, Virginie Lalucq, Quentin Leric, 
Françoise Lonquety, Vannina Maestri, Popier Popol, 
Groupe Rembrunir, Patrick Sainton, Esther Salmona 
Valfret
 

 























  
_